Vers une gestion authentique des talents et du mieux-être


11 May
11May

Le concept de mieux-être au travail est très répandu et valorisé, surtout en cette période de pénuries de main d’œuvre. Je constate que l’expression ‘’Vacances illimitées’’ est souvent employée dans le recrutement pour promouvoir le mieux-être et une image favorable d’employeur. Si on examine le contenu de cette politique en entreprise, est-elle réellement instaurée ou sert-elle plutôt à attirer les talents? Quels sont les risques dans le 2e cas? Une telle politique est-elle profitable pour l’employé et l’entreprise? Au-delà de l’expérience candidat et de la marque employeur, qu’est-ce qui manque pour que les deux se rejoignent?

Quels sont les avantages réels?  

Les vacances ne sont pas automatiquement octroyées à l’employé, car il doit recevoir l’approbation de son superviseur. Lorsqu’elles sont approuvées, il n’a pas à attendre d’avoir cumulé près d’une année. L’employé n’a aucune feuille de temps à remplir, mais les absences doivent quand même être comptabilisées. 

Quels sont les avantages pour l’employeur

L’employeur profite pleinement des avantages de cette politique. Elle lui permet de :  

  • Réduire l’absentéisme et alléger les coûts administratifs;
  • Une économie de 4% en indemnité de vacances;
  • Responsabiliser les salariés;
  • Réduire le nombre d’heures supplémentaires à payer;
  • Remplacer les journées de maladie;
  • Simplifier la gestion des vacances, des congés et des maladies, car le tout est combiné.

 Quels sont les risques d’une telle politique?  

Les risques sont bien réels : 

  • Avoir besoin d’investir davantage dans la productivité et l’engagement;
  • Récompenser tous les employés à part égale, plutôt que ceux qui le méritent davantage;
  • Augmenter le taux de roulement ou le désengagement, si en réalité elle n’a servi qu’à l’attraction des candidats;
  • Créer de l’abus ou donner une mauvaise image à ceux qui en bénéficient, par conséquent cela peut nuire à la cohésion d’équipe;
  • Créer de longues périodes d’indisponibilité et gérer difficilement les heures supplémentaires.

 Comment mettre en place une politique gagnante?  

  • Bien que l’expression ‘’vacances illimitées’’ agisse comme un aimant à candidats, une politique pour toutes les absences serait plus représentative de la réalité et éliminerait la confusion;
  • Offrir la même paye tout au long de l’année, réunissant tous les congés sans distinction entre eux, permettrait aux employés d’en bénéficier et d’en faciliter la gestion;
  • Pour que l’employé puisse en profiter, l’employeur doit s’assurer de définir des objectifs atteignables; 
  • Sensibiliser les employés à fournir leurs périodes d’indisponibilité éviterait les surcharges de travail;
  • S’assurer que la politique est claire à l’embauche et prévoir les indemnités de départ en conséquence;
  • Asseoir cette politique sur une culture organisationnelle cohérente et sur la confiance, et l’assortir de formations continues, pour que l’engagement et la performance n’en soient pas impactées et que tout se concrétise admirablement.

 Vers une gestion authentique des talents 

Même en contexte de pénuries de main-d’œuvre et de besoin constant d’innover pour se démarquer, les valeurs gagnantes demeurent les mêmes. 

Puisque la voie est maintenant ouverte au mieux-être, à la performance et à la confiance, poursuivons les projets sur cette même lancée, en toute authenticité!

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.